L'UEFA (Union des Associations Européennes de Football) voit le jour en Suisse, à Bâle, le 15 juin 1954, lors de la célébration du cinquantenaire de la FIFA. Beaucoup pensent alors qu'il est nécessaire que cette dernière instance, véritable tronc commun du football à l'échelle mondiale, génère une branche maîtresse mieux adaptée aux besoins du football européen. Cette naissance est le fruit du travail acharné de trois hommes : un Belge, un Italien et un Français ; respectivement, José Crahay, Henri Delaunay, et le Dr Ottorino Barassi. Les trois pionniers avaient déjà posé quelques jalons au début des années 50. Aussi, lorsqu'en 1953 la FIFA se réunit en Congrès Extraordinaire à Paris, et accepte la notion d'associations continentales, la création de l'UEFA n'est plus qu'une question de formalités.

Depuis 1955, l'UEFA est à la fois l'auxiliaire de terrain et la tête pensante du football européen. Dans un premier temps, le pouvoir de décision reste l'exclusivité absolue du Comité Exécutif de l'UEFA. Mais à mesure que s'étendent ses domaines de compétences et son autorité, on assiste à l'émergence de comités d'experts, tous affectés au traitement de tâches footballistiques bien spécifiques. Ainsi apparaît le Comité Technique en 1963, puis en 1968, le Comité des Arbitres.

Rapidement on met en place des actions pour le développement de compétitions à l'échelle continentale. Au niveau des clubs européens, la Coupe d'Europe des Clubs Champions apparaît en avril 1955 ; elle confronte les derniers champions nationaux. Quelques jours plus tard c'est la Coupe d'Europe des Villes de Foires qui fait son entrée. Mais il faut aussi rendre hommage à la mise en place de la Coupe d'Europe des Nations, nouveau cadre de rencontres pour les équipes nationales. Un travail de longue haleine. Deux années de négociations et de tractations pour donner le premier coup d'envoi en 1958 et disputer les premières phases finales deux ans plus tard, en 1960. C'est également l'année inaugurale de la Coupe Europe - Amérique du Sud, jouée par les clubs champions de chaque continent. Deux ans plus tard se déroule la première Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe, d'abord appelée Coupe UEFA des Vainqueurs de Coupes, où se rencontrent les clubs ayant remporté la coupe nationale.

En 1956, l'UEFA prend les rênes du fameux Tournoi des Jeunes espoirs Internationaux, organisé auparavant par la FIFA. Cet événement se déroule depuis 1948, bénéficiant d'un engouement croissant, à l'instar de l'ensemble des manifestations footballistiques européennes dont le développement s'avère très dynamique. En 1968, la Coupe d'Europe des Nations change d'appellation et devient le Championnat d'Europe de Football, concurremment à la mise en place d'une compétition pour les moins de 23 ans, limite d'âge ramenée à 21 ans trois ans plus tard.

En 1971, l'entière responsabilité de la Coupe des Villes de Foires échoit à l'UEFA, qui la rebaptise d'ailleurs sur-le-champ "Coupe de l'UEFA". Deux ans plus tard, la Super Coupe de l'UEFA fait son apparition : elle met aux prises les clubs vainqueurs de la Coupe d'Europe des Clubs Champions et de la Coupe des Vainqueurs de Coupe. Le succès du championnat d'Europe est quasi exponentiel. En 1977, le nombre de participants aux prochaines phases finales du Championnat d'Europe de Football, qui auront lieu en Italie en 1980, passe de quatre à huit. Puis en 1996, ce ne sont pas moins de 16 équipes qui participent au championnat. C'est en 1992 que la Coupe d'Europe des clubs Champions prend le nom de Ligue des Champions, devenue sans conteste ,en quelques années, l'un des meilleurs championnats de club au monde.

à suivre...