C’est un exploit historique qu’a réalisé la Liga Deportiva Universitaria de Quito en remportant la Copa Libertadores 2008 face aux brésiliens de Fluminense dans le stade mythique du Maracana de Rio de Janeiro.
L’Equateur gagne pour la première fois l’épreuve grâce à la victoire de Quito sur Fluminense à l’issue de la terrible séance de tirs au but qui s’est terminée en faveur des joueurs équatoriens 3-1.

La finale de la Copa Libertadores se jouant sur deux matchs aller et retour, les équatoriens l’avait emporté 4-2 au match aller à Quito le 25 juin 2008. Claudio Daniel Bieler (2′), Joffre David Guerron (29′), Jairo Rolando Campos (34′) et Patricio Javier Urritia (45′) avaient marqué les quatre buts pour Quito contre deux buts de Dario Leonardo Conca (12′) et Thiago Neves (52′) pour Fluminense.

Au match retour, le 2 juillet 2008, la partie ne pouvait pas mieux commencer pour les joueurs équatoriens, Luis Alberto Bolaños ouvrant la marque dès la 6ème minute pour la LDU devant le public du Maracana médusé.

Pourtant les cariocas allaient retrouver la voix à la douzième minute quand Thiago Neves égalisa. Puis Thiago Neves donna l’avantage à son équipe à la 28ème minute, Fluminense prenant véritablement le match à son compte.

Au cours de la deuxième mi-temps, Thiago Neves allait réaliser le triplé en inscrivant le troisième but pour Fluminense à la 58ème minute. A ce moment là les deux équipes étaient à égalité parfaite 5 à 5 sur l’ensemble des deux matchs.

Mais malgré le soutien des 90 000 spectateurs du Maracana les joueurs brésiliens ne purent prendre en défaut la défense équatorienne, ni pendant le temps réglementaire, ni pendant la prolongation. Le titre allait donc se jouer aux tirs au but.

Ce fut alors le moment de gloire du gardien équatorien José Francisco Cevallos qui arrêta les tirs de Dario Conca, Thiago Neves et Washington, permettant à la LDU de Quito de devenir le premier club équatorien à remporter la Copa Libertadores.