1: Francesco Toldo (Italie)
Deuxième gardien avant le début de la compétition, Toldo a été contraint de remplacer Gigi Buffon, qui s'est blessé à une main lors d'un match de préparation. Le gardien de la Fiorentina a réussi un EURO 2000TM en tous points remarquable. Il a disputé chaque minute du parcours italien et s'est montré particulièrement déterminant en demi-finale, face aux Pays-Bas. Il avait en effet arrêté trois penalties au cours d'un match héroïque.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 6 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 0
Instant de gloire : L'arrêt du penalty de Frank de Boer en première mi-temps de la demi-finale face à aux Pays-Bas. Il avait réalisé un superbe plongeon sur sa gauche avant de s'accrocher au poteau pour fêter son exploit. A noter que 15 ans plus tard les gardiens, grâce à la coupe du monde FIFA 2014 où ils ont été souvent les meilleurs joueurs de leurs équipes, sont devenus des stars sur FUT 15 : NEUER top 5 !

euro-foot-fifa-credits

2: Lilian Thuram (France)
A l'aune de son potentiel, deux de ses performances à l'EURO 2000™ont été légèrement décevantes, mais il s'est tout de même montré extrêmement costaud à son poste. Ses jaillissements en défense, sa sérénité et son sang froid face aux déboulés d'ailiers du type des Espagnols Gaizka Mendieta, Pedro Munitis ou du Néerlandais Boudewijn Zenden en font le meilleur arrière droit de la compétition.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 5 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 0
Instant de gloire : C'est plus sa performance d'ensemble qu'un instant t. En outre, il fat souligner le professionnalisme de Thuram, qui n'est jamais tombé dans les protestations auprès de l'arbitre.

3: Paolo Maldini (Italie)
A plus de 30 ans, cette légende vivante du football italien a survolé la compétition avec une sérénité exemplaire. Produisant une prestation défensive infatigable et sans erreurs, il a inspiré ces coéquipiers et a rarement été pris en défaut. Impeccable dans les tâches défensives, il est également d'une aide précieuse en relance et en contre-attaque, où son jeu au pied et ses débordements apportent un plus indéniable.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 6 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 0
Instant de gloire : A la fin du temps réglementaire de la demi-finale face aux Pays-Bas, Marc Overmars partait dans son dos avant que le rossonero ne le rattrape et le dépossède du ballon. L'ailier d'Arsenal lui subtilise la balle, mais le défenseur se bat, récupère le cuir et relance proprement. Ces quelques instants ont mis en évidence sa détermination et la qualité de son jeu défensif.

4: Edgar Davids (Pays-Bas)
Combatif, infatigable et très doué techniquement, Davids s'est trouvé à l'origine de toutes les actions, offensives ou défensives, menées par l'équipe de Frank Rijkaard. Que ce soit sur les phases de repli, où il sait organiser le placement de ses partenaires, ou sur les assauts des Oranges, qu'il mène de main de maître, Davids se montre toujours extrêmement impressionnant.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 5 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 0
Instant de gloire : Une superbe passe en rupture par-dessus la défense yougoslave à l'attention de Patrick Kluivert, qui est devenue le deuxième but des Pays-Bas.

5: Fabio Cannavaro (Italie):
Excellent au marquage dans la charnière centrale de la défense italienne, il s'est montré intraitable. Déterminé et élégant, il a constitué un exemple à suivre pour tous ses coéquipiers.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 6 (dont 1 en tant que remplaçant) Buts marqués à l'EURO 2000™ : 0
Instant de gloire : Aux côtés de son collègue de la défense centrale Alessandro Nesta, Cannavaro a su motiver ses coéquipiers à la fin du temps réglementaire de la demi-finale, ce qui donne un indice clair de sa détermination.

6: Alessandro Nesta (Italie)
L'autre perle de la charnière centrale italienne. A l'instar de son coéquipier Fabio Cannavaro, sa combativité, ses tacles chirurgicaux et son moral ont toujours constitué une source de motivation pour ses partenaires.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 6 (dont 1 en tant que remplaçant) Buts marqués à l'EURO 2000™ : 0
Instant de gloire : Quand Nesta s'est laissé tomber sur le terrain lors du but en or marqué par la France. Sur toute la compétition, la seule fois où il a accepté la défaite.

7: Luis Figo (Portugal)
Un créateur infatigable, dribleur de génie et doté d'une frappe de balle impressionnante. Figo a mystifié les défenses en zigzaguant sur une aile comme sur l'autre avec une régularité incroyable. C'est lui le principal artisan du sensationnel come-back réalisé face à l'Angleterre, qui a permis à son équipe de conquérir les amateurs de football offensif.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 4 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 1
Instant de gloire : Un but énorme face à l'Angleterre. Le ballon est certes dévié, mais il a été la première étincelle du feu d'artifice que le Portugal a offert tout au long du tournoi. FIGO comme son compatriote RONALDO sont des ballons d'or FIFA qui malheureusement ne remporteront aucun trophé avec leur équipe nationale. Dernière preuve en date : la catastrophique campagne de l'équipe du Portugual en coupe du monde fifa au brésil. Ronaldo, même s'il domine le jeu FIFA, était trop seul...

8: Francesco Totti (Italie)
Avant le début de la compétition, on s'attendait à ce que Totti soit le mouton noir du groupe italien, le joueur à qui Dino Zoff ne demanderait jamais d'enfiler le costume de meneur de jeu. A l'occasion de son premier coup de maître, Zoff l'a titularisé d'entrée, constatant après-coup que le Romain était capable d'évoluer à son meilleur niveau en match international. Deux jolis buts dans la route vers la finale ont constitué le prélude à une performance remarquable de technique et de clairvoyance face à la France.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 6 (dont un en tant que remplaçant) Buts marqués à l'EURO 2000™ : 2
Instant de gloire : Sa talonnade culottée face à la France à l'attention de Gianluca Pessotto précédant le but de Marco Delvecchio. La confiance qu'il a affichée confirme l'émergence sur la scène internationale d'un nouvel artiste du ballon rond..

9 : Patrick Kluivert (Pays-Bas)
Doté de qualités de finisseur hors pair, d'une vélocité incroyable et capable de sublimes gestes techniques, Kluivert a éclaboussé le tournoi de sa classe. Véritable chasseur de buts, il a fait preuve d'un gros sang-froid en réussissant son tir au but en demi-finale, après avoir échoué dans le temps réglementaire. Cependant, il n'a pas pu empêcher l'élimination des Pays-Bas
Matches joués à l'EURO 2000™ : 5 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 5
Instant de gloire : sa finition pleine de sang-froid clôturant son coup du chapeau contre la Yougoslavie en quarts de finale.

10 : Zinédine Zidane (France)
Tout ou presque a été dit au sujet de Zizou. Il a sans conteste été le meilleur meneur de jeu du tournoi et peut à juste titre être considéré comme le meilleur du monde à son poste. Rarement dépossédé du cuir, il adresse des passes toujours destinées à créer le danger. La palette technique qu'il a exposée pendant la compétition valait également le détour. …
Matches joués à l'EURO 2000™ : 5 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 2
Instant de gloire : Son penalty en or lors de la demi-finale contre le Portugal. Avant de s'élancer, Zizou a dû attendre pendant sept interminables minutes que l'arbitre parvienne à calmer les Lusitaniens furieux de sa décision. Nous connaissions Zidane le magicien, Zidane le créateur, nous avons cette fois eu droit à un Zidane professionnel jusqu'au bout des crampons.

11: Boudewijn Zenden (Pays-Bas)
Titulaire incertain avant le tournoi, Zenden devait tout prouver au public néerlandais plutôt sceptique quant à ses capacités en début de tournoi. Il l'a séduits de très belle manière, créant constamment le danger sur les flancs avec ses courses tranchantes, ses frappes précises et l'énorme travail qu'il a abattu.
Matches joués à l'EURO 2000™ : 5 Buts marqués à l'EURO 2000™ : 2
Instant de gloire : Contre le Danemark, lors des matches de poule, Zenden surgit de nulle part du côté gauche et assène un frappe imparable dans les buts de Peter Schmeichel qui plongea le stade de Kuip dans l'extase.